Deretour d'une croisière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deretour d'une croisière

Message  brigitte le Jeu 29 Juil - 13:52

Nous revenons d'une croisière sur le Rhin, d'une compagnie Strasbourgeoise, nous avons voyagé de Coblence à Strasbourg, sur le symphonie.
Dans notre cabine, un lit infesté de puces, je suis la principale touchée, des dizaines de piqures, rouges, qui grattent, je ne peux plus enfiler de pantalon, et difficile de mettre des chaussures fermées
j'ai consulté un médecin de suite, cortisone, antibiotique et crème locale.
Nous sommes révoltés par le peu d'hygiène dont fait preuve la compagnie de croisières, les jeunes femmes qui font le ménage sont hongroises, gentilles, mais ne comprennent pas un mot de français, le premier matin j'avais quelques piqûres au niveau du pied j'ai pensé à un moustique, la deuxième nuit le réveil, l'enfer, les pieds, bras et corps dévorés par les bestioles.
J'ai signalé de suite à la responsable le problème, elle a fait pulvérisé un produit, et m'a dit faire changer la literie.
A midi, nous sommes retournés dans notre cabine, ça sentait effectivement le produit, nous n'avons rien touché pour laisser agir.
Le soir, quand nous nous sommes recouché, les draps n'avaient pas été changés mais juste retournés !!!
j'ai dormi habillée, jean, chaussettes, pull, mais je sentais tout de même les bestioles, sur les mains, la nuque, l'horreur totale, à 2 heures j'ai changé de cabine, pour aller dans celle des enfants, il restait un lit inutilisé, j'ai laissé mes vêtements au sol dans un coin.
2 autres personnes au petit déjeuner étaient touchées, leur lit infesté.
Arrivés à Strasbourg, nous nous sommes rendus en famille aux bureaux de la compagnie, là surprise totale, la personne a nié, il n'y a rien, j'ai une peau fragile c'est tout, alors que nous avions d'autres témoignages, et que la responsable du bateau nous a avoué que le bateau a été traité il y a un mois, mais un étage, pas celui où nous séjournions, comment peut ton traiter à moitié.... et qu'elle ne savait plus quoi faire pour se débarrasser de ces puces.
De retour chez nous, médecin, traitement, certificat médical, nous n'avons pas rentrés nos bagages, j'ai acheté en pharmacie une bombe de produit pour traiter les niches et les cousins de chien, je lis votre forum et à présent j'ai bien peur de ne pas avoir pris assez de précautions.
et le pire, tout est reloué depuis hier, nous pensons qu'ils ont nettoyé sommairement et que les suivants vont avoir leurs vacances gâchées aussi, avant de quitter le bateau, nous avons vu que tout le linge de tous les lits dont le mien bourré de bestioles, tout était en vrac jeté dans les couloirs, bonjour la colonisation
nous sommes 2 à avoir déposé une plainte, la troisième personne est partie dégoûtée, pas sur qu'ils soient au courant du nombre de cabines infestés.
Ce qui est dégoûtant c'est de louer des cabines infestées en connaissance de cause, et plus dégoûtant et révoltant encore, c'est de ne rien faire d'efficace, et de laisser les gens dormir dans leur sac à puces, j'ai déjà pitié des voyageurs suivants.

Je vais continuer à consulter le site, pour prendre les bonnes mesures, pour ne pas propager d'éventuels hôtes indélicats chez nous, je sais d'ors et déjà que j'ai fait une erreur, nous n'avons pas enlevé tous nos vêtements de suite, usés et fatigués par les nuits sans sommeils, nous avons pensé aux bagages, à la douche, mais pas à tout.
je ne sais pas si je peux citer la compagnie pour d'autres passagers qui ont déjà vécu ou vont vivre la même mauvaise aventure.

brigitte
Chasseur de bestioles

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mauvaise foi

Message  michelle le Ven 6 Aoû - 12:36

ça ne va pas te consoler, mais j'ai été attaquée par des punaises dans une chambre d'hôtel à Amsterdam, et j'ai fait un choc anaphylactique, avec fièvre, grelottement, bulles hémorragiques etc etc. Il y en avait plein le lit, plein les boiseries, elles marchaient sur le mur en plein jour, et j'en ai écrasé plusieurs dans ma serviette de toilette.... le carnage complet, mais le gérant de l'hôtel a répondu que j'avais pu les apporter dans mes bagages. Nous repartions le soir même, et je vois mal comment j'aurais pu saisir la DGCCRF pour ce problème, l'hôtel étant à l'étranger.
De retour en France - en train - , nous sommes rentrés chez nous TOUT NUS en laissant tous les bagages dans le jardin, nous avons jeté le lendemain tout ce qui ne pouvait pas bouillir, y compris les valises. A la dechetterie, les employés ont récupéré les valises (car elles étaient quasiment neuves) or, je suis persuadée qu'elles étaient infestées, mais ils n'ont rien voulu savoir !

J'avais fait partie auparavant des nombreuses victimes des punaises dans les trains de nuit (pour moi c'était en 2005) les centaines de piqures m'avaient conduite directos au service dermato de l'hôpital Henri Mondor (où il existe un service d'urgences dermatologiques). La sncf s'était au moins excusée, m'avait expliqué qu'il était impossible de procéder à une désinsectisation entre deux voyages (pas le temps) etc etc. Le billet m'avait été totalement remboursé. Depuis, je prends le tgv de jour !

Si ton voyagiste était en France, tu aurais pu voir ce problème avec lui, car il reste totalement responsable de la prestation qu'il t'as vendue en France, même si elle a lieu à l'étranger. Avec un bon dossier monté par ton médecin, ou l'hôpital si tu as consulté.


michelle
Chasseur de bestioles

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 06/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum