Vapeur, chaleur et insecticides...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  Ratkiller le Jeu 19 Avr - 18:38

Bien le bonjour,

Je reviens vers la communauté après discussion avec différentes personnes, qu'il s'agisse de clients, ou de fournisseurs, et concernant l'usage combiné de différentes méthodes.

Je constate que certaines personnes, pensant bien faire, persistent à faire usage d'un générateur de vapeur après un traitement à l'insecticide "classique" : je pense que ceci est est une graver erreur.

On sait déjà que nombre de molécules sont photosensibles, ont une durée de vie plutôt limitée "naturellement", mais sont également sensibles à la chaleur.

En attendant que tous nos biocides ne passent à la moulinette de la directive européenne sur les biocides, et n'obtiennent leur autorisation de mise sur le marché (AMM, comme les médocs !), il est aujourd'hui difficile d'obtenir de fabricants la température d'exposition au delà de laquelle une molécule ne sera plus efficace. Je pense tout simplement que ça n'a pas été testé. Le système des homologations vit ses dernières heures, et c'est pas dommage, les produits subiront des tests précis, dans des conditions précises, sur des espèces précises. Et par des organismes différents, par par le fabricant. (Qui a dit que des labos avaient bidonné leurs résultats ? clown )

Dans le cadre des nouvelles AMM, je SAIS qu'un gel contre les blattes a été testé et est efficace jusqu'à 50° C. Les températures supérieures tuent le produit.

Dans la lutte contre les punaises, je (on) recherche la plus grande rémanence possible, afin d'avoir un produit efficace plusieurs semaines après application. Si le client passe consciencieusement à la vapeur tout ce sur quoi j'ai appliqué ma soupe, je suis certain que mon super produit microencapsulé est détruit par les hautes températures. Corollaire, mon traitement est mis en danger d'échec.

Tout ça pour dire, il faut choisir son camp : la vapeur avant l'intervention du pro, mais plus après, et en aucun cas, sauf sur ce qui n'a pas pu être traité par pulvérisation (un vêtement, un bibelot par exemple).

C'était la minute nécessaire de M. Ratkiller.

Ratkiller
Bugbuster

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 04/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  Invité le Ven 20 Avr - 9:37

Entièrement d'accord avec toi Ratkiller.

Dans notre service nous expliquons bien à nos patients en peine avec leurs punaises qu'elles DOIVENT faire tout le nécessaire AVANT le traitement par des action mécaniques (vapeurs etc etc etc...) afin de réduire au maximum la population d'insectes et d'oeufs.

A nos yeux les sociétés de désinsectisation sont la plupart du temps indispensable et doivent être la touche finale. Sachant qu'il faut au moins deux applications pro, effectivement, on ne doit RIEN faire d'autre que de laisser agir le produit.

Nous avons bien conscience de la grande frustration de continuer à se faire piquer pendant ces laps de temps mais c'est malheureusement le seul moyen efficace de gérer une bonne lutte.

Merci Ratkiller pour tes interventions, toujours constructives et objectives.

a bientôt

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et bien tant pis !

Message  marionj le Ven 20 Avr - 14:30

bouhouhouhou.... Crying or Very sad

Et moi qui pensais bien faire en jouant les bed bugs killeuse avec mon vapeur... Je me rends compte que j'ai un peu tout fait à l'envers. Je ne peux m'en prendre qu'à moi même si j'ai encore des punaises Sad

Mais il est vrai que dans mon cas, j'ai passé la vapeur rapidement sur le sol et sur les jouets de ma fille dans la mesure où, marchant à 4 pattes et mettant tout à la bouche, je craignais de l'exposer au toxique, en plus de ce qu'elle pouvait respirer, comme nous (même si une aération totale a été effectuée à chaque fois).

Donc quid ?

En gros, avant l'intervention, on joue aux gros chars avec l'aspi et la vapeur pour dégager le terrain et ensuite, les pros avec leur buse jouent les tireurs d'élite et abattent les punaises embusquées !

Question subsidiaire : selon vous, quel est le délai approximatif à respecter, sans vision de punaise ou piqûre, pour sortir mes vêtements de leurs sacs et enfin pouvoir les ranger ?

Dernière demande, à destination d'Arnaud : qui dit mini punaise dit mini piqûre ou bien la réaction peut elle être de même ampleur qu'une piqûre d'adulte ? et peut-on avoir des piqûres de punaise qui se voient MAIS qui ne démangent pas ?

Merci

marionj
Chasseur de bestioles

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  kelly le Sam 21 Avr - 0:34

marionj a écrit:bouhouhouhou.... Crying or Very sad

Et moi qui pensais bien faire en jouant les bed bugs killeuse avec mon vapeur... Je me rends compte que j'ai un peu tout fait à l'envers. Je ne peux m'en prendre qu'à moi même si j'ai encore des punaises Sad

Mais il est vrai que dans mon cas, j'ai passé la vapeur rapidement sur le sol et sur les jouets de ma fille dans la mesure où, marchant à 4 pattes et mettant tout à la bouche, je craignais de l'exposer au toxique, en plus de ce qu'elle pouvait respirer, comme nous (même si une aération totale a été effectuée à chaque fois).

Donc quid ?

En gros, avant l'intervention, on joue aux gros chars avec l'aspi et la vapeur pour dégager le terrain et ensuite, les pros avec leur buse jouent les tireurs d'élite et abattent les punaises embusquées !

Question subsidiaire : selon vous, quel est le délai approximatif à respecter, sans vision de punaise ou piqûre, pour sortir mes vêtements de leurs sacs et enfin pouvoir les ranger ?

Dernière demande, à destination d'Arnaud : qui dit mini punaise dit mini piqûre ou bien la réaction peut elle être de même ampleur qu'une piqûre d'adulte ? et peut-on avoir des piqûres de punaise qui se voient MAIS qui ne démangent pas ?

Merci

La vapeur, d'après moi, il faut la passer au minimum 2 semaines après l'intervention professionnel, et juste avant la 2ème intervention chimique.

Mais jamais juste après

Selon vous, Arnaud et José: combien de temps avant la vapeur?

kelly
Bugbuster

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 25/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  Ratkiller le Sam 21 Avr - 8:30

Bonjour,

La vapeur, alors que l'on a commence un traitement chimique : jamais !

A l'exclusion de ce que l'on a evoque plus haut: bibelots jouets etc.

Fromage OU dessert, en quelque sorte.

Ratkiller
Bugbuster

Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 04/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  Invité le Lun 23 Avr - 9:39

Salut,

Suis d'accord avec José. Mais cela dépend aussi de la rémanence des produits utilisés.

Je me comprend, et je sais qu'on risque de rentrer dans des "débats compliqués", mais certains produits ont une rémanence moindre dans le temps pour "X" raisons: type de surface, température, et surtout: UV...

A mon avis, à un moment, quelques temps après le deuxième traitement, et si on ne compte pas en faire un troisième, nous préconisons de réutiliser la vapeur, et le traitement "mécanique" en général. En effet, je pense que vous n'ignorez pas malheureusement que des phénomènes de résistance aux produits existent. Et dans ce cas là...

Le mieux est d'en parlé avec le professionnel, sans lui jeter la pierre si vous en voyez encore, en essayant d'en comprendre la raison etc etc... et ainsi d'affiner les moyens de lutte.

A Marion: oui, on peut avoir des boutons sans pour autant que ça démange. Nous ne sommes pas égaux face aux piqures d'insectes. La réaction cutanée (boutons) est une réaction immunitaire face à l'intrusion d'un corps étranger (la salive). en gros et pour vulgariser, le bouton est une inflammation qui va circonscrire ce corps. Mais c'est plus ou moins visible et violent. D'ailleurs, on constate que des gens s'habituent aux piqures et finissent par ne plus avoir de signes visibles (ou si peu....): le système immunitaire connait les proteines étrangères de la salive est réagit vite et avec efficacité.

Bref, c'est un peu compliqué tout ça, j'essaie de vulgariser un peu, et j'espère que vous comprenez un peu mieux!! Embarassed

A bientôt

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  kelly le Lun 23 Avr - 10:52

Je vois que même si nous ne sommes pas tout à fait d'accord, on s'entend sur les grandes lignes!
Donc, pour nos amis victimes des punaises, le plus important à retenir:

Ne jamais passer la vapeur après un passage chimique, sinon vous annuler l'effet de celui ci!



kelly
Bugbuster

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 25/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  tibou94 le Dim 17 Juin - 18:05

Le pro vient de faire son 2e passage et a utilisé du ficam. Il m'a dit que je pouvais laver par terre tout de suite, j'avais un doute car comment le produit peut agir si je lave par terre ?
Je dois attendre combien de tps pour laver par terre ? J'arrete la vapeur sur les pleinthes... definitivement ?
Merci

tibou94
Bugbuster

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vapeur, chaleur et insecticides...

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum