Un épisode de ma vie, mon experience, dep. (64) et (06)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un épisode de ma vie, mon experience, dep. (64) et (06)

Message  SnowStyle le Dim 27 Mai - 4:03

Intro - les térrifiantes punaises de lit

Ah ces charmantes béstioles, faut dire qu'elles sont plutot petites et pas franchement impressionnantes... Et pourtant s'en est devenu une vraie phobie, même les araignées que j'ai toujours détésté finalement j'ai réalisé quelles ne sont pas si méchantes que ça les araignées, après tout meme si elles sont chez toi, elles sont là pour se nourrir d'autres insectes, et si tu t'approches, elles se cachent, elles ne cherchent pas la merde comme on dit, elles sont gentilles oui.
Mais les punaises, c'est de véritables monstres, des petits vampires, et leur nourriture, c'est TOI, elles ne pensent qu'a toi, elles n'attendent qu'une chose c'est que tu viennes t'endormir dans ta chambre, pour surgir dans la nuit et savouré le délicieux repas chaud que TU es ...

Ca fait ridicule d'avoir peur de ces bestioles, je pense que seul les victimes de punaises de lit peuvent comprendre quand je dis que ça devient une vraie phobie! Que la simple vue d'une de ces bêtes peux faire sauter un cable, et te faire entrer dans une envie de meurtre frénétique (contre la punaise evidemment).
Quand on se couche dans son lit, qu'on rallume la lumiere plusieurs fois pour verifier sous son coussin ou ailleurs si il n'y en as pas... ça te prend la tête, tu ne penses qu'a ça, jusqu'a ce que tu ne puisses carrement plus dormir dans ton lit, ça devient trop dur, tu ne peux pas te dire "bon je vais dormir et me faire bouffer la gueule par des bestioles toute la nuit", c'est pas possible, tu n'en peux plus, tu ne veux pas y retourner et subir ça en etant impuissant.
Attaquer quelqu'un dans son sommeil, quand on est des plus vulnérables, c'est lâche, très lâche, pourtant les punaises sont courageuses, elles n'ont pas peur de l'homme.

Faut savoir que ce sont de véritable machiner à sucer ton sang, elles sont de plus intelligente, et elles sont équipé pour te reperer, elles savent quand tu es là, elles sentent ton sang qui bouillonne parcourant tes veines, elles sentent les vibrations et savent que tu entres ou sort de ta chambre.
Elles sont là, tu ne les vois pas, mais elles sont là tapis dans l'obscurité, les dents acerés prêt à bondir sur toi par surprise et à se délécté de ton sang.

-----

Chapitre 1, les punaises... mais c'est rien c'est tout petit

Tout a commencer dans une campagne profonde du sud-ouest de la France, dans les pyrénées atlantiques, un doux villages peuplé de vaches et divers animaux nommé Boueil Boueilho Lasque, le trou du cul du monde comme on dit, même si ce n'est pas si loin de la civilisation (+30min~).

C'était là qu'avait élu domicile les parents de mon ex, une tite ferme retaper en habitation, rien d'impressionnant, mais certes un foyer pour dormir et se proteger du froid, c'est bien ce qui compte finalement.

Bref je m'y rendais souvent, vu que mon ex vivait là, moi je suis du sud-est, ça faisait une sacrée distance qui nous séparait, environ 700km, chose qui ne facilite pas les relations, mais bon c'est notre époque qui veux ça, internet et les fameuses relations à distance.
Donc comme je disais je m'y rendais souvent pour passer du temps avec elle, tout allait bien, le cadre me changeait de la polution des grandes villes, bref c'etait loin d'etre désagréable.

Alors que la vie est un long fleuve tranquille dans sa petite ferme, tout bascule quand elle et sa famille découvre que cette vieille ferme retaper, abrite des co-locataires plutôt douteux, qui serait résponsable de démangeaisons soudaine.
L'homme de la maison en a conclue qu'il s'agissait tout d'abord de punaises des bois (des cousins de celles de lit, qui vivent dans les bois donc, mais qui ne s'interessent pas à l'homme).
Quelques traitements ont été utilisé, du type simple pulvérisation par aérosol, mais qui s'avere peu efficace.

À ce moment je fut chez moi loin de ces soucis, et loin d'imaginer ce que ça represente, pour moi elle avait des insectes chez elles et puis c'est tout, je voyais pas ce que ça change, et puis à la campagne c'etait pas étonnant.

Finalement un jour elle me conta qu'elle et sa mere avait mis à sac le matelas de sa chambre (matelas qui etait déjà là, appartenant au propriétaire qui loue les lieux), et qu'elles avaient découvert une véritable colonie de ces insectes, des centaines, peut etre meme milliers, elle a insisté sur le mot "milliers".

Je trouvais ça étonnant, voir même amusant, mais bon rien d'alarmant pour moi, de toute façon le matelas fût détruit, et un neuf le remplaca, pour moi comme pour elle le problème était réglé.

Peu après il y en avais encore, mon ex et sa famille découvrit que ces béstioles étaient aussi caché dans les pleintes des chambres, et qu'elles sortaient et rerentraient à leur guise comme dans un moulin.
En effet l'ecart entre les pleintes et le sol etait large, et surtout c'etait comme ça dans toute les pieces.

À nouveau des produits ont été pulvérisé à cadence quotidienne, l'homme de la maison entrepris de boucher tout ces ecarts entre les pleintes et le sol, diverses astuces ont etaient faite tel que du scotch double face, qui piegeaient les punaises qui oseraient s'aventurer dessus, bref ce fût le nerf de la guerre, et l'ennemi ces fameuses punaises qui après quelques recherches ce révélat être, des punaises de lits.

C'est dans ce cadre là que j'entre en scène, après 12heures d'un long voyages en train passant entre autre par Cannes, Toulon, Marseille, Montpellier et Toulouse, je rejoins mon ex tout content, pour un séjour avec elle et sa famille.
les punaises ? je ne me souvenais même pas de ce que c'etait, à vrai dire ça m'importait peu, si il y avait eu des araignées ça aurait été une autre histoire Rolling Eyes

-----

Chapitre 2, la découverte de ces petits êtres ridicule


... (plus tard, 3h00 du mat' hehe)

SnowStyle
Chasseur de bestioles

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un épisode de ma vie, mon experience, dep. (64) et (06)

Message  Empunainser le Dim 27 Mai - 21:52

En tou cas je peux déjà dire que j'ai connu la même chose sur 2 points : Le fait de ne plus pouvoir se coucher sans retourner son lit pour verifier de ne pas avoir d'intrus caché dans les draps, c'est vraiment aggaçant Je ne dormais guère plus que 2-3 heure par nuits, heureusement actuellement Je peux loger chez mes parents en attendant que le problème soit reglé, bien que je sois de moins en moins sur qu'il s'agissent de punaise.
Et les araignées que j'avais en horreur me semble vraiment charmente y'en as jamais une qui ne me fait de mal ( et je rigole quand mes parents me disent qu'ils ont des problème avec quelques fourmis qui viennent se nourir dans leur cuisine)

En tout cas j'espère pour toi que tu ne vit plus ce cauchemar !

En attendant la suite, Bonne salutation.

Empunainser
Chasseur de bestioles

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un épisode de ma vie, mon experience, dep. (64) et (06)

Message  Anne le Mer 30 Mai - 21:58

Et moi c'est pareil, je n'ai plus pu dormir dans la chambre une fois que j'ai compris qu'il s'agissait de punaises des lits.
Aller se coucher revient à aller se faire dévorer de son plein gré ! Nourrir l'ennemi ! C'est insupportable comme idée.

Anne
Admin

Nombre de messages : 138
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://punaisesdelit.easyforumpro.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un épisode de ma vie, mon experience, dep. (64) et (06)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum